Vancouver, C.-B.

Chasing Sunrise

Julian DeSchutter et Gordon Swenson

Qu’est-ce qui manquait à votre avis dans la communauté de plein air ?

Il ne s’agissait pas d’une seule chose, mais plutôt d’une accumulation d’éléments. C’était difficile de trouver des personnes ou un groupe de personnes avec qui sortir en plein air, de bien s’équiper et d’avoir les connaissances, le bon état d’esprit et la motivation nécessaire.

Comment Chasing Sunrise résout-il ce problème ?

Par le dialogue, nous tentons de comprendre ce que les gens veulent faire et pourquoi ils n’y arrivent pas. Nous cherchons à savoir non seulement ce qui les arrête, mais aussi ce qui les motive suffisamment pour essayer une activité qui leur est inconnue. Nous comprenons maintenant que plusieurs barrières sont mentales et que d’autres sont liées à un manque de soutien dans l’entourage de ces personnes.

 

Qui participe à vos événements ?

Des personnes bien différentes les unes des autres, ce que nous adorons. Selon l’activité, les participants peuvent être des adolescents comme des gens dans la mi-soixantaine et plus. En surface, ils se distinguent par leur apparence, la couleur de leur peau, leurs expériences et leur personnalité, mais au fond, ils ont tous ce désir de profiter à fond de la vie.

 

Quels sont les talents requis pour être entrepreneur dans le domaine du plein air ?

Il faut d’abord et avant tout avoir du cran. Les choses peuvent (et vont) devenir difficiles et, à ce moment, il vous faudra trouver une solution pour avancer. Vous devez également avoir une vision de votre objectif et de son importance. Vous n’avez pas besoin de connaître les détails exacts (vous en apprendrez beaucoup en cours de route). Vous aurez certainement à accuser certains coups, alors plus vous êtes humble, plus vous obtiendrez du soutien. Trouvez des mentors et entourez-vous de personnes qui peuvent vous aider à construire sur vos fondations. Souvent, on entreprend des projets par soi-même, en pensant qu’on doit tout faire seul, alors qu’il est vital d’apprendre à renoncer à une part de contrôle et à donner des responsabilités aux autres.

 

Que voulez-vous dire aux gens à propos de CS ?

Même si l’aventure et les expériences sont importantes, il s’agit vraiment de connecter avec les autres et d’avoir (ou de créer) un espace pour le faire. Sortir dehors, vivre à fond et trouver les personnes avec qui on se sent bien : voilà ce qui permet à une communauté de grandir.

 

Qu’est-ce qui est le plus précieux selon vous dans votre communauté ?

Quand on voit de nouvelles amitiés se former au-delà de nos événements, on sent qu’on fait partie d’un processus plus grand que nous. C’est une belle expérience de voir comment nos participants se métamorphosent pour devenir la personne qu’ils souhaitent être.

 

Quels ont été vos plus grands défis ?

Définir qui nous sommes. Chasing Sunrise est le fruit du désir de vivre à fond de deux amis. En grandissant, notre entreprise s’est complètement transformée, tout en conservant les mêmes valeurs. Nous avons dû nous définir et déterminer pourquoi ce projet est important pour nous et pour la communauté. Nous avons demandé à des participants de nous dire ce qui les pousse à faire partie de notre groupe, ce qui compte pour eux et ce qu’ils aimeraient voir, autant de renseignements qui nous ont aidés à nous définir.

 

Quelle est votre définition de la journée parfaite dehors ?

Profiter du lever de soleil au petit matin avec des amis, faire une balade sur le lac ou du surf au crépuscule, allumer un feu de joie sur la plage et relaxer dans un hamac.

 

Votre état d’esprit actuel :

Une envie de partir sur la route.

 

Votre plus grande réussite :

Faire sortir des milliers de personnes en plein air d’un océan à l’autre pour la fête du Canada.

 

Quelle est votre devise ?

Vous êtes nés pour accomplir bien plus que pour payer des comptes jusqu’à la fin de vos jours.

 

Pique-nique sur une couverture ou hamac ?

Le hamac, je choisis toujours le hamac.

 

La chose la plus spéciale apprise en plein air :

Il faut écouter votre voix intérieure. En grande nature, il n’y a personne pour vous dire comment agir, comment vous habiller ou comment vous devez vous sentir. Vous avez tout l’espace nécessaire pour réfléchir à ce que vous êtes et à ce que vous voulez être.

 

Vous voulez vous joindre aux chasseurs d’aubes ?

Photo: Ivan Calderon, Wendy Shepherd
voir tous

les gagnants

De retour à la page d'accueil